Headline

Les quotidiens belges tiennent le cap

Newsworks, 12 octobre 2017

Après une interruption de 2 ans, le CIM a communiqué les résultats de la nouvelle étude quantifiant l’audience des Newsbrands belges. Les améliorations méthodologiques sont telles qu’il n’est pas possible de comparer ces nouveaux résultats avec ceux du passé.
Pour cette première livraison, les données se rapportent à la moyenne annuelle portant sur la période Juin 2016- Mai 2017. Les évolutions les plus spectaculaires de la mesure seront présentées prochainement, dès lors que les données seront disponibles sur une base journalière.

Une première et importante constatation : si l’on prend en compte toutes les plateformes – ce qu’on appelle Total Brand metric – les newsbrands touchent quotidiennement 5.464.160 Belges, soit 56% de la population âgée de 12 ans et plus. Ceci reste en phase avec les résultats observés dans le passé.
L’audience totale (portant donc sur une longue période) s’élève à 7,9 millions, soit 81% de la population. Des résultats ici aussi dans une certaine continuité.

En arrière-plan on constate, comme attendu, un glissement du papier vers le digital. La nouvelle méthodologie délivre bien plus d’informations que précédemment. Face à la lecture de la “diffusion payante” (sur papier ou via une version digitale sur pdf ou tablette, mentionnée sous l’appellation Print+), les lecteurs des sites web et app’s “consultables gratuitement” sont identifiés séparément. Ceci donne une meilleure compréhension de l’importance des diverses plateformes.

Total des quotidiens belges : part des plateformes

Avec 81% de l’audience sur un jour moyen, Print+ représente la plateforme la plus importante, et 58% qui se servent exclusivement du print. Vient s’y ajouter plus d’un million de lecteurs qui fait un usage exclusif du web (gratuit).

titles

La part de Print+ grandit encore dans l’audience totale, à 86%. Le nombre de personnes consultant à la fois Print+ et le web progresse nettemment, ce qui ne surprendra pas, vu la nature complémentaire des plateformes : Print+ est la plateforme de l’approfondissement, alors que le web est la plateforme de l’actualité chaude.

Résultats des titres individuels

Dès lors que les chiffres révèlent une nouvelle réalité, la comparaison avec 2015 n’est pas possible. Mais on peut comparer les positions respectives des titres (rankings), avec le constat d’évolutions limitées.

titles2

 

Nouvelle définition des contacts

Jusqu’ici, les lecteurs “papier” lisant en sus une version digitale replica n’étaient comptabilisés qu’une fois. Ceci est corrigé dans la nouvelle livraison du CIM, qui enregistre alors deux occasions de voir. Des contacts supplémentaires sont également générés par la lecture de plusieurs titres (que ce soit ou non en digital).  La conséquence en est la croissance du volume de contacts de Print+.

Sur un jour moyen, on obtient au total 4.429.192 lecteurs de la plateforme Print+, qui génèrent pas moins de 6.931.900 contacts. Ceci correspond à 1,7 contact par personne touchée.