Cases internationaux

Un journal sri lankais créatif fait la une dans la lutte contre la dengue

Les grandes idées en presse quotidienne n’ont pas de frontières. C’est ce qui a aussi été prouvé au Sri Lanka, où est paru le premier quotidien anti-moustiques au monde, imprimé à l’encre à la citronnelle. Une idée de génie signée Leo Burnett.

Récemment, le fléau de la dingue, ou ‘grippe tropicale’, a à nouveau pris des proportions épidémiques au Sri Lanka. En 2013, quelque 30.000 personnes y ont été infectées par des moustiques. Au final, on a déploré de nombreux morts, dont beaucoup d’enfants. Mabwima, un journal grand public national, a décidé de ne plus se borner à couvrir et informer. En collaboration avec Leo Burnett, le journal a étudié comment apporter sa pierre à la lutte active contre l’épidémie de dengue. C’est ainsi qu’est née l’idée de transformer le liquide viral du journal, l’encre d’imprimerie, en véritable arme contre les moustiques ‘tigres’. Après avoir répercuté le concept dans une campagne d’envergure (annonces PQ, Facebook, articles de presse et posters abribus), un journal totalement inédit est paru le dernier jour de la Semaine nationale de lutte contre la dengue, imprimé à l’encre mélangée à de l’essence  de citronnelle. Chaque lettre de chaque mot a ainsi contribué à ce que le lecteur ne soit pas piqué par des moustiques affamés.
Les résultats sont impressionnants : malgré un tirage fortement augmenté, les exemplaires étaient déjà tous vendus à 10 heures du matin, engendrant une hausse des ventes de 30 %. Le lectorat de Mabwima a augmenté de pas moins de 300.000 nouveaux lecteurs.  Mais surtout, le journal peut se targuer d’avoir joué un rôle à la fois mémorable et durable dans la sensibilisation des Sri Lankais à la problématique de la dengue.